La collection à Zuff

La collection à Zuff

Sortie Champagnole 2

 

Champagnole 2

Le lendemain, nous retrouvons donc Philippe autour d'un bon café. Programme du jour : La carrière du ...au-dessus de ....

 

Au menu :  divers coraux, coquillages,et avec un peu de chance, oursins.

 

La route d'accès étant fermée (bien sûr !), nous laissons la voiture à mi-chemin et attaquons à pieds la montée et ses épingles….

Enfin nous arrivons au belvédère à l'entrée de la carrière ; une vue magnifique sur ... et sa région.

 

Derrière nous, la carrière du ...

 

 

 

Avec Carni devant la carrière                         

 

 

 

Détail des affleurements

 

 

Nous cherchons tout de suite dans les blocs de calcaires éboulés de la falaise brune, en haut, et ne tardons pas à trouver nos premiers coraux… Intéressant…

 

 

Corail : Vue de surface                               

 

 

 

 Autre corail : Vue en coupe

 

Nous sommes en plein jurassique supérieur (oxfordien –kimméridgien  -env. 140/150 Mio d'années).

 

Dans les mers peu profondes s'accumulent d'importants complexes récifaux coralliens et de vastes lagons se forment.

 

Ces récifs de coraux particulièrement nombreux et développés en Europe occidentale, témoignent d'un climat subtropical.

 

A la fin du jurassique supérieur, une régression généralisée des mers s'amorce, avec une importante formation de dépôts continentaux et une sédimentation marquée.

 

Certains coraux sont vraiment immenses et il faut les laisser en place. Nous continuons donc à remuer et retourner les blocs et les nouvelles trouvailles ne se font pas attendre.

 

 

 

Un polypier hexacoralliaire                     

 

 

et même un chlamys (lamellibranche) !

 

 

Parfois nous trouvons de petites géodes de calcite, ma foi fort belles…

 

 

La calcite a pris place dans les cavités des coraux

 

  

Le long des éboulis, nombreux sont les piquants d'oursins disséminés sur les blocs, mais pas d'échinides en vue lorsque soudain…

Un superbe oursin régulier du genre pseudodiadema qui attendait là que quelqu'un veuille bien le trouver et le ramasser. Je l'ai donc « cueilli », pratiquement tout dégagé de sa gangue. Très, très beau !

 

  

Un superbe oursin pseudodiadema                            

 

 

Après nettoyage !

 

  

Voilà, nous arrivons donc au bout de ce séjour chez Carni. Nous regagnons les véhicules, chargés d'un bel échantillonnage du ....

 

Avec Nicolas nous remercions Philippe pour son accueil, pour le temps investi avec nous et pour nous avoir guidé sur ses sites.

 

Nous reprenons la route et arrivons à Sierre en début de soirée avec le souvenir d'un super séjour passé en terre jurassienne et de quoi compléter les étagères.

 

 

 

                                                                                                         Janvier 2007  

                                                                                                     Zufferey Patrice



10/06/2007

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres